Vincent Hognon (FC Metz) : «Pas de moment idéal pour affronter le PSG»

first_imgEntre le match contre Monaco et celui à Angers, il y a eu une énorme différence dans l’intensité, le pressing. Comment l’expliquez-vous?En face, on a eu un adversaire qui a proposé des choses différentes et surtout une intensité différente. Et, nous, malgré une performance, d’un point de vue athlétique – quand on regarde les données – qui n’était pas mauvaise mais qui était insuffisante par rapport à celle de l’adversaire. C’est surtout ça qu’il faut retenir. Après, comme je le disais, prendre un but en début de match contre une équipe d’Angers qui aime le contre, ça nous a été extrêmement préjudiciable et ça a donné un match idéal pour eux. C’est tout ce qu’ils aiment et on leur a presque offert.Il n’y avait pas d’excès de confiance?Je ne le pense pas.Est-ce le moment idéal pour affronter le PSG, privé de Cavani, Mbappé et, sans doute, Neymar?Forcément, ce sont des grands joueurs qui manquent, mais ceux qui les remplacent sont des joueurs de très haut niveau aussi. Ils n’ont pas vraiment de souci d’effectif, même s’il y a quelques joueurs importants en moins, ils ont d’autres bons joueurs. Vous avez vu Choupo-Moting, ce qu’il a fait (buteur contre Toulouse). C’est quand même le capitaine d’une sélection de haut niveau (le Cameroun). Des bons joueurs remplacent de très, très bons joueurs.Vous avez regardé leurs matches…Oui, évidemment. Forcément, on travaille. On essaye de trouver des solutions. Mais je ne pense pas qu’il y a un moment idéal pour les affronter. On disait ça pour Monaco. Il n’y a pas de vérité, ce sera déjà à nous de faire un bon match.Depuis la fin de la saison dernière, le PSG semble moins souverain en déplacement…Je ne veux pas tirer de généralités sur le Paris Saint-Germain. Je veux qu’on propose quelque chose dans la lignée de ce qu’on a fait contre Monaco pour montrer qu’on est capable de reproduire ce genre de performance.Pour espérer réussir quelque chose face au PSG, il faudra monter le curseur d’un cran par rapport au match contre Monaco?Forcément. C’est la meilleure équipe du championnat, clairement le plus gros effectif, une des meilleures équipes d’Europe. C’est un challenge très, très difficile mais surtout très excitant. Ça motive beaucoup, on va tout faire pour se mettre à leur niveau.Metz-PSG, c’est un duel de champions…Oui… Mais on n’est que champion de Ligue 2. On sait qui on est et on ne l’oublie pas.M. R. (Le Républicain lorrain) Partager Pour Vincent Hognon, les absences de Cavani, Mbappé et certainement de Neymar, vendredi à Saint-Symphorien, ne changent rien : l’entraîneur du FC Metz reste sur ses gardes avant de se mesurer à l’armada parisienne.Comment remettre les têtes à l’endroit après cette lourde défaite à Angers?Vincent Hognon : C’est le propre du foot de perdre des matches. On n’a pas réussi notre match, on l’a surtout très mal débuté et on a encaissé des buts dans les moments-clés qui nous ont fait très mal, dès le début et juste avant la mi-temps.last_img